Une visite ministérielle au service d’ORL et chirurgie cervico-faciale de l’Hôpital des Spécialités

Banniere1

Madame la Ministre de la Solidarité, de l'Insertion Sociale et de la Famille, Mme Aouatif HAYAR, s’est rendue, Mercredi 11 Mai 2022, au service d’ORL et chirurgie cervico-faciale de l’Hôpital des Spécialités du CHUIS pour prendre connaissance de l’avancement du programme "NASMAA", lancé en coopération avec la Fondation Lalla Asmae pour enfants sourds.

Cette visite ministérielle, qui s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat relative à la prise en charge médico-sociale et à l’implantation cochléaire des enfants atteints de surdité au Maroc signée entre le CHUIS et l’Entraide Nationale, a été effectuée en présence de Pr. Abdelkader ERROUGANI, Directeur du CHUIS, Pr. Yasser ARKHA, Directeur de l’Hôpital des Spécialités, Pr. Leila ESSAKALLI HOSSYNI, Chef du service ORL et chirurgie cervico-faciale, Mme Wafae BJIJOU, Adjointe au directeur de l’Hôpital, ainsi que d’autres responsables de l’établissement.

Photo15

Durant la visite, des explications sur tout le parcours de l’opération relative à la pose d’implants cochléaires aux enfants depuis le dépistage de la surdité, jusqu'à la réalisation de l’intervention chirurgicale ont été fournies à Madame la Ministre qui a salué, à cet égard, l'effort déployé pour accompagner les enfants dans le cadre de la convention du Programme "NASMAA".
En effet, l’équipe du service d’ORL de l’Hôpital des Spécialités a mis en place depuis 2014 une prise en charge globale de la surdité profonde/sévère par la prise en charge de l’implantation cochléaire, et ce depuis le diagnostic, à l’intervention pour pose de l’implant, jusqu’ au suivi post-implantation cochléaire.

Photo25
Ce suivi est assuré par une équipe pluridisciplinaire composée de chirurgiens, d’infirmiers, et d’orthophonistes disposant de moyens matériels adaptés aux spécificités de cette intervention. Ces derniers établissent un programme long et rigoureux de rééducation visant essentiellement à redonner un sens aux sons que le patient va percevoir et suivre ainsi les progrès auditifs.

Il est à rappeler que le programme "NASMAA", qui cible sur deux ans, plus de 800 enfants sourds à l'échelon national, est mis en œuvre pour promouvoir les droits des enfants en situation de handicap auditif au Royaume et pour soutenir leur intégration sociale, notamment en leur permettant de retrouver l’audition et la communication, de se scolariser et s'intégrer dans la société, et d’alléger les charges financières issues du processus d'implantation cochléaire et de rééducation auditive et orthophonique pour leurs familles.

Plan de Situation

  © 2017  - Centre Hospitalo-Universitaire Ibn Sina - CHUIS